Le handpan et moi

  L'apparition du handpan dans ma vie

Concert vibratoire à Sion

Ce fut lors d'un voyage en 2012 à Prague que j'ai découvert mon premier handpan. Un son à la fois magnifique et intriguant attira mon attention au coin d'une rue. Je décidai de suivre le son pour découvrir de quoi il s'agissait. Quelques dizaines de mètres plus loin, je découvris un monsieur assis par terre en train de tapoter délicatement sur cet « instrument bizarre et inconnu ». Les notes de cet instrument me touchaient au plus profond de mon Être. J'étais tout simplement émerveillé par ce que produisait ces deux demi-sphères métalliques sur les jambes de ce musicien de rue.

Ayant mon appareil de photo avec moi, je demandai discrètement à cette personne si je pouvais le filmer. Il me fit un signe de la tête me montrant qu'il était d'accord. Je fus ravi et commençais à le filmer et le prendre en photo. En quittant ce monsieur, après l'avoir remercié pour ce moment magique, je sus qu'un jour ou l'autre, j'aurais mon propre handpan, tant cet instrument m'avait touché ce jour-là.

Les percussions m'ont toujours attiré. Enfant déjà, je rêvais de faire de la batterie. N'ayant pas eu cette opportunité, j'allais en jouer de temps à autre chez un ami « à ma façon », c'est-à-dire en tant que débutant :) Bien plus tard, je fis l'acquisition d'un djembé (tambour africain) lors d'un marché dans le sud de la France et décidai, par la suite, de rejoindre un cours de djembé qui était composé d'un professeur de percussions et de quelques joueurs de djembé avec lesquels je jouai hebdomadairement dans un petit studio à Lausanne durant 3 ans.

La vie étant bien faite, je fis la connaissance d'une personne qui possédait un handpan et qui me partagea les coordonnées de son ami italien constructeur de handpan. Commença alors une longue série d'échanges d'emails avec cet homme, Tommaso, (que je remercie sincèrement à nouveau au passage !) possédant le don de fabriquer ces instruments. Il accepta de me créer un blesspan (blesspan étant le nom qu'il donne à ses handpans). J'ai eu l'énorme chance de pouvoir lui demander les sonorités (la gamme) de mon choix et de faire accorder mon instrument sur un « La » vibrant à 432 Hz (et non 440 Hz, comme presque la quasi totalité des instruments existants, tous types d'instruments confondus). Cet accordage à 432 Hz a la particularité de nous toucher directement au sein de notre Être, soit d'expérimenter le son au niveau de notre Coeur.

Après une attente de 14 mois, je recevais mon handpan à la maison. Ce fut un moment extraordinaire, presque inconcevable tant cet instant était attendu ! Débuta alors une phase de découverte et de partage avec mon nouveau compagnon métallique. Les heures passées ensembles s'enchaînent, les mains commencent à jouer d'elles-même, les sonorités m'emportent, la magie du handpan fait son apparition dans ma vie. Souhaitant partager et faire profiter à d'autres personnes les belles vibrations sonores de mon compagnon, l'idée fit son chemin quant à la mise en place de ce qui s'appelle aujourd'hui « Voyage Sono'Pan », soit un voyage intérieur guider par le son d'un handpan.

  Rythmes et transe

Grâce au handpan, je redécouvre des états de transe (ou « états de conscience modifiés ») que j'ai eus l'occasion d'expérimenter il y a quelques années lorsque je jouais du djembé avec mon groupe. Cette forme de transe provoquée, voir facilitée grâce à des rythmes et à ces enchaînements de sonorités répétitives peuvent nous déconnecter temporairement de notre réalité si nous acceptons pleinement l'invitation des notes jouées au sein de notre Coeur.

Les rythmes (ou cycles) sont omniprésents dans notre vie, que nous le voulions ou non. Sans rythme, la vie n'est tout simplement pas possible. Deux exemples très simples qui illustrent ma phrase précédente sont les rythmes (les battements) de notre Coeur et notre respiration. Sans rythme ou cycle, la vie humaine, telle que nous la connaissons, s'arrête. Les jours, nuits, années, naissances, morts... sont d'autres exemples de rythmes qui accompagnent notre aventure humaine, instant après instant, et qui façonnent notre réalité perçue. Ainsi, lorsque nous ajustons pleinement notre corps et nos sens sur d'autres rythmes, une autre réalité peut se dessiner, s'inviter en nous le temps d'un voyage, aussi bref soit-il.